C'est un livre complexe.
Il peut se mettre dans la catégorie "recueil de nouvelles", et pourtant... Pourtant les récits sont poignants, douloureux, vrais.

J'y parle à la fois du viol, des punks, de la rébellion, du féminisme, de la colère. 
C'est un ouvrage malgré tout pudique et sans prêchi-prêcha. J'ai voulu aller au-delà des préjugés sur les viols. J'y parle de la culture du viol, ce concept sociologique lâche qui "normalise" le viol, en en faisant un fait habituel. Seulement moi, j'en ai fait des drames humains. Des histoires inspirées par une société de consommation profondément misogyne qui considère les femmes comme des putains. Avec ce livre, je dis clairement "merde" à ces enfoirés.

Quand une femme veut aimer, elle ne le peut pas à cause du manque de respect de la part des hommes. Le viol passe par les insultes, les silences menaçants, les attouchements en des lieux qu'on ne soupçonnerait pas être des nids à mecs salopes.

Un livre qui dénonce le fascisme de la misogynie. Un livre punk.Un livre sur une réalité qui déplaît et pas politiquement-correcte.

A-i-mer

Ce livre n'aurait jamais vu le jour sans le témoignage de l'actrice Asia Argento au sujet de son viol. Quoi de plus naturel, dès lors, de rendre hommage à toutes ces femmes qui se battent pour leur dignité après avoir subi l'insoutenable ?

https://www.edilivre.com