"Peu de temps après son installation à Médine, Le prophète avait décidé de mettre en place une chartre, dite chartre de médine. Elle était composée de 63 articles. En voici quelques-uns qui nous paraissent révélateurs de l'incompatibilité entre les visions de Mohammed et celle d'un personnage tem qu'El Baghdadi (daech)" 

le sabre d'Allah, gilbert sinoué, 2016

*les musulmans constituent une seule et même communauté dans la société des hommes
*les juifs ne font qu'une communauté avec les croyants
* les juifs peuvent pratiquer leur religion et la liberté de pratiquer leur religion est garantie
*tout juif qui adhère à cette chartre doit avoir l'aide et l'assistance des croyants et tous les droits des croyants doivent leur être donnés
*offrez de la nourriture et saluez ceux que vous ne connaissez pas
*aucun croyant monothéiste ne doit en tuer un autre, ou soutenir un non-croyant au détriment d'un croyant
*la protection de dieu est sur tous les croyants monothéistes, indépendamment de leur classe et de leur origine tribale
*les croyants monothéistes doivent s'entraider
*répandez la paix, offrez à manger, cultivez la parenté et priez la nuit alors que les gens dorment. Si vous le faîtes, vous accéderez au paradis dans la paix
*aucun de vous ne sera vraiment croyant tant qu'il n'aimera pas ses frères ce qu'il aime pour lui même.
* le musulman est le frère de tout autre musulman. Il ne doit ni l'offenser ni le livrer à ses ennemis
*les croyants pieux devront s'opposer à quiconque, parmi eux, transgressera ou se rendra coupable d'injustice, de crime, d'agression ou de corruption envers les croyants : tous seront unis contre le coupable,fût-il le fils d'un d'entre eux
*la charité efface les péchés comme l'eau éteint le feu
*aux juifs leur religion ; aux musulmans la leur. A chacune des deux communautés, ses seigneurs et ses individus.
*juifs et musulmans doivent agir d'un commun accord contre quiconque s'attaque aux signataires du pacte. Il doit exister entre eux le bon coinseil et avis, ainsi que la bienfaisance en l'absence de toute scélératesse
*nul d'entre eux ne doit faire du mal à son allié
* tout allié offensé doit être secouru